/*** joue sur les accordéons : on peut fermer un soufflet sans que d'autre ne s'ouvre ***/ /*** Pour avoir les accordéons fermés par défaut ***/

Public

Tout public

Date

Samedi 10 octobre à 17h
Durée : de 1h à 1h30 en fonction des questions

Conférence en ligne (cliquez ici pour vous connecter)

 

Cette conférence a pour objectif de permettre au grand public de découvrir les particularités de la perception visuelle des personnes avec autisme ainsi que les techniques scientifiques permettant de les étudier. En effet, les atypies de la perception visuelle dans les troubles du spectre autistique font partie depuis 2013 des critères de diagnostic. Elles font d’ailleurs l’objet de nombreuses recherches utilisant diverses techniques comme l’électrophysiologie, l’oculométrie, l’imagerie cérébrale ou encore des tests neurovisuels. L’un des enjeux de ces recherches est de comprendre le rôle de ces atypies dans les comportements stéréotypés, les intérêts restreints, les troubles de la communication et des interactions sociales décrits traditionnellement dans l’autisme mais aussi d’identifier de potentiels biomarqueurs de l’autisme. Enfin, la prise en compte de ces particularités est nécessaire pour comprendre les difficultés rencontrées par les personnes avec autisme et ainsi faciliter leur inclusion dans notre société.

Les intervenant·es :
  • Marie Pièron, docteur en neurosciences, ingénieure de recherche à l’INCC (Integrative Neuroscience & Cognition Center)
  • Claire Degenne, docteure en psychologie et membre associée du Laboratoire de Psychopathologie et Processus de Santé (LPPS) d’Université de Paris
  • Florian Forestier, docteur en philosophie

L’INCC (Université de Paris/CNRS) étudie le système nerveux, la cognition et les comportements humains dans une approche intégrative des neurosciences. Elles s’appuient sur un large éventail d’approches expérimentales avec différents niveaux d’investigation (du moléculaire, cellulaire, aux neurosciences intégrées et psychologiques) et différentes disciplines (biologie, physiologie, psychologie) appliquées à l’humain et aux modèles animaux. L’équipe « Interactions glie-glie et glie-neurones » dirigée par Cendra Agulhon s’intéresse au rôle des cellules gliales dans le système nerveux et à leurs interactions avec les neurones en particulier lors du traitement de la perception visuelle. Elle développe actuellement un projet de recherche sur les atypies de la perception visuelle dans des maladies neurodéveloppementales, dont l’autisme.

Contact

Cendra AGULHON et Marie PIERON
Équipe Interactions glie-glie et glie neurones
INCC (Integrative Neuroscience & Cognition Center)
Campus Saint-Germain des Prés